chichen itza

Chichen Itzá, un rêve devenu réalité au Mexique

Chichen Itzá, cité préhispanique

L’article que j’attendais tant est enfin arrivé! Aujourd’hui je vous parle de Chichen Itzá, je vais vous raconter mon expérience dans cet endroit si spécial!

Pourquoi si spécial? Pour pleins de raisons…

Toute ma vie j’ai rêvé de visiter Chichen Itzá, car depuis mes premiers cours d’espagnol au collège j’ai entendu parler de cette merveille du monde moderne. Quand j’ai commencé les cours de civilisation latinoaméricain à la fac j’ai compris l’importance du lieu. Ce n’était plus seulement la pyramide, ni le fait que ce soit une merveille du monde… mais aussi l’importance qu’avait eu un tel site dans l’histoire de tout un continent. Je suis restée sans voix face à cette histoire, y depuis j’ai toujours dit que j’irais le voir de mes propres yeux!

Chichen Itzá balade
Balade à Chichen Itzá

Le jour est enfin arrivé…

Puis le jour J, est arrivé et je suis partie au Mexique pour mon stage de master. Il m’a fallu attendre 5 mois que le stage se termine pour partir en voyage. En planifiant le voyage il m’était impossible de ne pas inclure Chichen Itzá, alors, après Mexico et Mérida, sur le chemin à la Riviera Maya j’ai fait un arrêt là où, il y a des milliers d’années s’est construit cette mystérieuse cité, classée patrimoine mondial de l’UNESCO en 1988.

Je vous raconte mon aventure…

Une petite déception

En arrivant sur le parking j’étais comme une fillette qui attend Noël, super excitée! Cependant, en voyant la queue je me suis vite rendu compte que ça n’allait pas être aussi facile que j’imaginais. Il y avait beaucoup de monde qui attendait d’entrer, il nous a fallu attendre un bon moment avant de pouvoir passer. Mais l’attente n’allait pas entamer mon enthousiasme, et quand on est enfin entrés j’étais sûre que ça allait être magique!

On a voulu prendre un guide pour visiter le site, mais il fallait attendre d’avoir réuni assez de monde pour que ça coûte moins cher. On a trouvé une famille à qui il manquait 2 personnes pour qu’ils soient 10, mais ils ne voulaient pas! Ils ne comprenaient pas qu’eux aussi allaient payer moins cher, le guide les a quand même convaincus et ils ont accepté! Cet épisode n’allait pas non plus me dégoûter parce que j’étais dans un lieu merveilleux pas vrai?!

sculptures à Chichen Itzá
Sculptures sur les édifices de la zone de Chichen Itzá

Enfin bon je dois avouer que finalement un détail a fini par me déplaire! En commençant le tour je me suis rapidement rendu compte qu’il y avait beaucoup de vendeurs de souvenirs… Ah pas au pied de la pyramide quand même?! Ben si presque! Et je vous assure que ça enlève beaucoup de charme à la visite.

Je sais bien que c’est leur travail et qu’ils gagnent leur vie comme ça, mais sincèrement je pense qu’ils pourraient très bien être hors de l’enceinte du site. Ils atteindraient le même nombre de clients sans être au milieu des ruines mayas! Ça m’a déçu car jamais je n’aurais pensé trouver ça!

                    Mais à part ça c’était une expérience inoubliable.

Pendant la visite le guide nous a vraiment bien expliqué tous les détails et anecdotes! On a pu voir l’aire de Jeu de balle, où les hommes de 2 équipes devaient faire passer une balle dans un anneau positionné en hauteur avec les hanches. L’équipe gagnante était sacrifiée, il s’agissait plus d’une cérémonie que d’un sport. Le jeu de balle de Chichen Itzá est le plus grand de toute la Mésoamérique!

chichen Itzá jeu de balle
Jeu de balle
chichen Itzá balle
Jeu de balle

Edifices additionnels

Ensuite, on peut observer la plateforme des cranes ou Tzompantli, où les cranes des sacrifiés étaient empalés.

plateforme des cranes chichen Itzá
Plateforme des cranes, ou Tzompantli

Plus loin il y a aussi le temple des guerriers. On ne peut pas entrer dans l’édifice, ni monter les marches ni rien. Sur la partie basse on peut voir un ensemble de 200 colonnes appelé « le groupe des 1000 colonnes« ; En haut de l’édifice est disposé une statue de Chac Mool, ce personnage à moitié allongé, une sculpture dont la fonction principale était de recevoir les offrandes pour les Dieux comme les cœurs des sacrifiés. C’est un très bel édifice et très intéressant.

temple guerriers chichen Itzá
Temple des guerriers
pic-chichen-Itzá
Le groupe des 1000 colonnes et le Chac Mool

L’observatoire, ou escargot, est intéressant, c’est ici que les mayas observaient le ciel et les étoiles. C’est une civilisation qui donnait beaucoup d’importance au ciel, ils l’étudiaient et le connaissaient très bien.

escargot chichen Itzá
L’escargot ou observatoire
observatoire chichen Itzá
L’observatoire

Cenote sacré

Au bout d’un petit chemin se trouve le cenote sacré. Chichen Itzá a été construite à cet endroit justement grâce à la présence de 5 cenotes aux alentours, unique ressource en eau des mayas. Son nom signifie « entrée du puit » Chichen et « sorciers de l’eau » Itzá. Ce cenote fait 13 mètres de profondeur et 60 mètres de diamètre.

Il a de nombreuses interprétations par rapport à l’usage qu’était fait de ce cenote. Certains pensent qu’il servait à sacrifier des jeunes filles en l’honneur du Dieu de la pluie Chac; d’autres disent que seuls les corps d’enfants morts jeunes y étaient déposés pour leur purification; une autre hypothèse avance le fait que seuls les prisonniers y étaient sacrifiés. En tout cas il s’agissait bien d’un lieu important dans la religion maya, certaines personnes venaient de très loin à l’époque pour voir ce cenote sacré.

cenote sacré chichen Itzá
Cenote sacré

Je pense qu’on ne saura jamais la vraie histoire, et qu’on ne découvrira pas encore tous les mystères de cette cité.

La sublime pyramide

Le « château » ou pyramide de Kukulkán est l’édifice majeur de la zone et le plus connu. Kukulkán était le Dieu des mayas, le fameux serpent à plumes. Cet édifice est magnifique et impressionnant. Ce qui me surprend le plus c’est la construction car elle est très technique et complexe. Toute la pyramide entière est construite en relation aux calendriers mayas. La pyramide a 4 faces sur lesquelles on trouve un escalier central de 91 marches, soit 364 marches plus une marche qui conduit au temple au sommet de la pyramide, ce qui nous donne 365… une marche par jour de l’année. De plus, la pyramide a 52 panneaux en relation avec le cycle du temps du calendrier maya.

pyramide de Kukulkán chichen Itzá
La pyramide de Kukulkán

Les escaliers sont construits de telle sorte qu’ils sont alignés en fonction du soleil, l’escalier nord se termine par deux énormes têtes du serpent à plumes et c’est là qu’arrive le plus spectaculaire… la pyramide est construite pour qu’à chaque équinoxe on voit apparaître en jeux d’ombres le corps du serpent à plumes. Au fil de la journée le corps descend, cela représente l’arrivé de Kukulkán sur terre.

Malheureusement, je n’ai jamais été à Chichen Itzá aux bonnes dates, mais c’est un de mes rêves de pouvoir le voir de mes propres yeux. C’est un phénomène fascinant, surtout quand on voit les connaissances qu’ils ont réussi à acquérir pour construire une telle pyramide. Lorsque l’on se trouve en bas de la pyramide et que l’on applaudi le son va rebondir en haut de la pyramide et l’effet acoustique produit distinctement le son du chant du Quetzal (un oiseau). C’est fou! Depuis 2007 il est interdit de monter sur la pyramide pour ne pas l’endommager, c’est une bonne mesure d’après moi, c’est un lieu unique qu’il faut préserver.

La pyramide, Chichen Itzá
L’escalier nord, Chichen Itzá

C’est impressionnant de savoir qu’ici vivaient les mayas, savoir que c’est un lieu très chargé en histoire et culture et qu’il reste encore beaucoup à découvrir.

                   En résumé…

C’était une expérience inoubliable que vous devez absolument vivre si vous allez au Mexique; Je dois avouer que la pyramide est tout de même plus petite que ce que j’avais imaginais, et qu’il y a quelques détails qui ne m’ont pas plu; Comme les vendeurs à l’intérieur de l’enceinte du site, ça serait beaucoup mieux s’ils étaient dehors. Cependant, c’est un incontournable du pays. Si vous voulez découvrir la culture maya, l’histoire du Mexique, vous devez le visiter. On se rend réellement compte de la grandeur de ces civilisations, et bien qu’elles n’existent plus elles font partie de l’histoire du monde.

Chichen Itzá fait partie des chefs-d’œuvre de l’architecture de la Mésoamérique, et est sans aucun doute la zone archéologique la plus importante de la civilisation maya-toltèque en Yucatan

chichen Itzá

Heureux à Chichen Itzá

Comment aller à Chichen Itzá?

Je suis allée à Chichen Itzá en bus depuis Mérida. Ensuite je suis repartie en bus jusqu’à la Riviera Maya.

Il est possible d’arriver en voiture, et il y a même un aéroport à quelques kilomètres.

Comment entrer à Chichen Itzá?

L’entrée coûte à la base 70 pesos, il faut ensuite rajouter:

  • 54 pesos pour les mexicains, soit 124 pesos au total (gratuit le dimanche pour les mexicains)
  • 168 pesos pour les étrangers, soit 238 pesos

L’utilisation d’appareil photo a un coût supplémentaire de 45 pesos.

Pour ce qui est de faire une visite guidée avec un guide, le prix dépend du nombre de personnes dans le groupe. On peut réussir à baisser jusqu’à 250 pesos pour 2.

Sinon, il existe aussi de nombreux circuits qui partent des villes aux alentours. Je sais qu’il y en a depuis Playa del Carmen, qui coûtent à peu près 900 pesos par personne; ce qui inclut un repas, le transport, la visite de la zone archéologique et un cenote dans lequel on peut de baigner. Cependant, il semblerait que ces excursions ne laissent pas assez de temps pour visiter le site en entier.

église chichen Itzá
Edifice nommé l’Eglise à Chichen Itzá

Qu’emmener à Chichen Itzá?

Sans aucun doute un chapeau, qui couvre bien la nuque aussi! Il fait très chaud et le soleil tape fort, si vous ne voulez pas sortir de là complètement brulés mieux vaut prendre le chapeau.

Vêtements légers qui protègent du soleil.

L’appareil photo! Impossible de partir sans une photo souvenir non?!!

J’espère que cet endroit vous fascine autant que moi et que vous y alliez un jour!!

chichen Itzá morganita
La fierté d’avoir vu Chichen Itzá
Morganita Online

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *